Accueil > Notre équipe > Chauvin

Guy Chauvin

Conseiller des services de l’assemblée nationale (ER)

Membre de trois cabinets ministériels, avec le même ministre, Michel Barnier, comme Conseiller Technique à l’environnement (1993-1995), Directeur adjoint aux Affaires Européennes (1995-1997) et Conseiller auprès du Ministre aux Affaires Etrangères (2004-2005). Expert national détaché à la Commission Européenne, à Bruxelles, à l’unité internationale de la Direction Générale Environnement (1997-2000).

Ayant de très anciennes racines familiales à Questembert, j’y suis très attaché. J’ai localement été fortement investi dans le parc de Branféré, dont j’ai été Président du Conseil d’Administration pendant plus de 20 ans (1997- 2018). J’ai été aussi très heureux d’être le premier Président de l’association Sainte Suzanne (2003-2004).

Je me présente sur cette liste pour être utile à Questembert et à mes concitoyens. Par mon expérience et mes convictions, par mon attachement à Questembert, je pense pouvoir contribuer à un développement durable de notre commune. La liste « S’épanouir dans un Questembert participatif, citoyen et durable » m’est apparue la plus apte à fédérer les énergies des uns et des autres, autour de notre tête de liste Frédéric Poeydemenge, susceptible de rassembler les bonnes volontés dans la durée, au service d’objectifs partagés.

Pour moi, Questembert en 2026 doit être plus dynamique économiquement, bénéficier d’un environnement préservé, et réhabilité lorsque c’est nécessaire, d’un cadre de vie de qualité, mettant notamment en valeur notre patrimoine architectural et paysager, être active sur le plan culturel, au service du bien-vivre et du développement touristique. Questembert devra maitriser ses dépenses, s’attacher à la réduction des consommations d’énergies, disposer d’un réseau de "voies vertes", cyclables et piétonnes, reliant notamment les villages. Le centre ville devra avoir retrouvé tout son dynamisme et son attractivité. La commune devra accompagner le secteur agricole dans son évolution vers une agriculture durable, intégrant pleinement le bio et les circuits courts. Ce développement d’ensemble devra se baser sur la concertation et la participation la plus ouverte possible. Au total Questembert devra à mon sens être une commune où il fait bon vivre et travailler, fière de sa culture et de son identité, accueillante et ouverte sur l’extérieur.